24
Sep

Quel est l’équipement d’un bon pêcheur à la mouche ?

La pêche à la mouche est considérée comme la technique de pêche la plus élitiste. Une certaine idée du catch and release est ici popularisée par les pêcheurs à la mouche, c’est-à-dire le prise et le relachage.

Ce concept est remarquable car il permet d’allier loisirs et protection de l’environnement. Le but des pêcheurs à la mouche est d’attraper un poisson puis de le remettre à l’eau. Et dans ce geste, la délicatesse est également importante.

La pêche à la mouche permet d’attraper presque toutes les espèces de poissons et dans tous les endroits possibles. Les gorges du massif Central, tout comme les rivières sauvages qui traversent le GR20 Corse, présentent l’avantage d’être dans un milieu préservés où les poissons aiment se nicher. En effet, là-bas les pêcheurs à la mouche adorent pouvoir trouver de la perche, de la truite, du saumon et certains poissons carpes.

Mais le plus prodigieux, c’est que les moucheurs veillent constamment à ne pas blesser leurs proies de quelque manière que ce soit. Dans cette optique, des hameçons spécialisés sont utilisés dans cette méthode de pêche, qui ne blessent pas les poissons et contribuent à augmenter leur survie. Comment s’en équiper ? Voici nos réponses.

Comment s’y préparer ?

La pêche à la mouche est une des méthodes de pêche très active, qui devient de plus en plus populaire en France. Un pêcheur à la mouche utilise des cannes complètement différentes de celles des autres méthodes de pêche. La canne à mouche s’avère beaucoup plus légère et la poignée est au-dessus du moulinet.

Les pêcheurs à la mouche décident le plus souvent d’acheter une canne de 2,2 m à 3 m. Les caractéristiques du moulinet à mouche comprennent, tout d’abord, sa bobine mobile, sur laquelle est enroulée une ligne de mouche spéciale. Celle-ci, à son tour, peut être flottante, coulante ou intermédiaire, c’est-à-dire interlude.

Lorsque vous disposez du matériel de pêche à la mouche approprié, vous devez également prendre soin des vêtements que vous allez porter pour bien vivre votre sortie. Il comprend, entre autres :

  • Des cuissardes ;
  • Une épuisette ;
  • Un gilet ;
  • Un chapeau ;
  • Ainsi que des lunettes polarisées, dont vous pourriez avoir besoin pour observer l’eau.

En outre, n’oubliez pas d’emporter un sac à dos et des sacs étanches pour stocker votre matériel une fois utilisé.

Matériel de pêche pour les pêcheurs à la mouche

Canne à mouche

Les caractéristiques d’une canne à mouche sont sa légèreté et sa longueur, qui oscille généralement entre 2,2 m et 3 m. Des pôles plus courts sont choisis lorsque le courant est rapide. Lors de l’achat d’une canne à mouche, n’oubliez pas qu’elle doit être bien équilibrée. Ce type d’équipement est le plus souvent constitué d’un composite verre-fibre de carbone.

Moulinet

Monté sous la poignée de la canne, le moulinet est équipé d’une bobine rotative et sans engrenage. Un aspect important est qu’il n’y a pas d’espace entre la bobine et le boîtier. La structure extrêmement simple de la bobine contribue au faible taux de défaillance. Les moulinets à mouche ne pèsent pas plus de 180g.

Appât artificiel – Mouches

Il est utilisé couramment dans cette technique de pêche. Généralement il s’agit d’une mouche de pêche qui imite un insecte. Il en existe à divers stades de développement. Les mouches de pêche sont constituées d’une combinaison de divers matériaux tels que, par exemple, des cheveux, des plumes, du fil, une éponge, ou des fibres artificielles. On peut diviser les mouches en plusieurs types, à savoir :

  • Humides ;
  • Sèches ;
  • Nymphes ;
  • Streamers ;
  • Saumon ;
  • Mer ;
  • Poppers ;
  • Brochets ;
  • Sliders ;
  • Et bass bugs.

Leader

Le leader c’est la fin de l’ensemble de la ligne de mouche. Constitué d’une tresse ou de plusieurs lignes reliées en un nœud, il transmet en douceur le mouvement de la ficelle au nœud papillon. L’épaisseur des amorces peut varier de 0,15 à 0,20 mm. Un hameçon est attaché au bas de la ligne. Dans certaines situations, vous pouvez utiliser ce que l’on appelle bas de ligne avec appât ou poids supplémentaire – bien qu’il soit rarement utilisé dans la pêche à la mouche. Habituellement, le pêcheur utilise l’inertie naturelle de la ligne et l’élasticité de la canne.

Fly line

Ce dernier élément est une ligne spéciale qui est la partie la plus importante de l’équipement de pêche à la mouche. C’est avec son aide que le pêcheur effectue des mouvements circulaires avec la canne puis lance la ligne. La ligne de mouche permet de bien remonter le nœud papillon puis de tracter l’ensemble. La longueur de la ligne de mouche peut atteindre même 30 m et l’épaisseur ne dépasse généralement pas 2 mm. Une corde à mouche est constituée d’un faisceau de fibres et se divise en plusieurs types, à savoir : flottant, léger, intermédiaire et submersible. Ensuite, il faut ajuster le type de ligne en fonction des espèces de poissons que vous attrapez.

Notez que la méthode de la pêche à la mouche oblige les pêcheurs à manipuler le poisson pêché avec soin puis à lui rendre sa liberté. Les Flyers sont donc des pêcheurs sportifs qui pêchent pour le sport, pas pour attraper et tuer des poissons.

ajouter votre commentaire

Copyright © 2021 PecheMouche.NET | Tous droits réservés