26
Juin

Apprendre à faire des lancers avec une canne à mouche

Une fois que vous avez sauter le pas et décidé de vous lancez dans la pêche à la mouche, vous allez être confronter à la maitrise du lancer. Ne nous cachons pas les lancers de pêche à la mouche sont parmis les plus techniques et les plus compliqués à apprendre. Alors même si vous avez déjà pratiqué de nombreuses pêche, sachez qu’il faudra tout reprendre à 0 et apprendre de nouvelles techniques. Par contre si vous êtes débutant dans la pêche, finalement vous ne partez pas désavantagé par rapport à un pêcheur de carpes, aux leurres, ou autres pêcheurs avertis.

Quelques définitions pour bien maitriser les lancers de pêche à la mouche

Le porte moulinet : Comme sur toutes les cannes le porte moulinet se situe sur le talon de la canne et permet de fixer le moulinet sur la canne

Le pied du moulinet : Le pied du moulinet est l’encoche qui permet de rentrer dans le porte moulinet sur la canne afin de solidarisé l’ensemble de votre canne moulinet

Le Back Cast : Le Back Cast est le chemin parcouru par votre mouche lors de votre lancer mais à l’arrière de vous même c’est à dire la distance arrière

Le Front Cast : Le Front Cast est quand à lui le chemin parcouru devant vous, là ou vient se déposer votre mouche lors du lancer.

Alors maintenant que l’on a revu les définitions importantes de la canne à mouche nous allons pouvoir passer à la découverte du lancer basique de pêche à la mouche.

Les bases du lancer de la pêche à la mouche

lancer peche mouche rivière

Première étape

La première étape va consister tout d’abord à prendre votre canne en main avec votre main la plus forte et surtout la main directrice (bon pas très compliqué de le savoir si vous êtes droitier alors ça sera la droite). Vous allez devoir prendre la canne en main comme si vous faites une poignée de main à un ami, en veillant à bien mettre votre pouce sur le dessus de la canne. Vous devez tenir votre canne assez fermement mais aussi de manière souple pour avoir une légèreté de mouvement au niveau du poignet. La base de votre canne à mouche doit reposer sur le début de votre avant-bras dans une position confortable.

Deuxième étape

Pour cette deuxième étape de la pratique du lancer de la pêche à la mouche, avec votre main de libre vous allez pouvoir libérer la soie devant vous dans l’eau. En règle général, sachez qu’il faut sortir la soie pour débuter le lancer entre 2 et 4 fois la taille de la canne, pour les débuts vous pouvez commencer par 2 fois la taille de la canne car moins il y a de soie sorti plus il est facile d’entamer vos premiers mouvements correctement.

Troisième étape

Vient enfin les premiers mouvements du lancer qui sont très important car ce sont eux qui vont donner l’impulsion à votre soie et donc à votre mouche. Votre mouche est posée devant vous, avec la soie sorti, avec un mouvement ample vous allez basculer votre poignet et votre canne à mouche vers l’arrière afin de faire partir la soie en hauteur derrière vous. Puis vous allez devoir marqué un arrêt jusqu’à ce que la soie soit tendue au maximum derrière vous, mais sans jamais qu’elle commence à redescendre. Lorsque vous avez atteint ce point de non-retour, il ne vous reste plus qu’à faire le mouvement inverse c’est à dire basculer amplement la canne devant vous en visant un point sur la rivière.

Quatrième étape

La quatrième et la dernière étape va consister à répéter le mouvement du lancer de la troisième étape et refaire basculer une nouvelle fois la soie vers l’arrière puis vers l’avant. Le but étant à chaque mouvement de sortir un peu plus de soie du moulinet afin de gagner en distance. Au début éviter de sortir trop de soie d’un coup, vouloir gagner en distance rapidement est une erreur de débutant. Si vous sortez entre 50cm et 1m ce n’est pas grand chose mais cela va vous permettre de gagner en distance doucement tout en continuant à maitriser votre lancer et poser votre mouche exactement à l’endroit où vous le souhaitez !

ajouter votre commentaire

Copyright © 2021 PecheMouche.NET | Tous droits réservés